Vous êtes dans : Réunions

Menu

Inspirations congrès et réunions

600 spécialistes du langage en congrès à Québec

La science du langage, c’est la passion de Pascale Tremblay, Ph. D., professeure agrégée de la Faculté de médecine du Département de réadaptation à l’Université Laval où elle enseigne au programme de pathologies de la parole. Elle travaille aussi au Centre de recherche CERVO de Québec, un des principaux centres en neuroscience et en santé mentale du Canada, en plus d’être membre du Laboratoire des neurosciences de la parole et de l’audition de l’Institut en santé mentale du Québec (IUSMQ).

Agrandir

Parallèlement à ses activités scientifiques, Mme Tremblay organise aussi des congrès. Grâce à cette ambassadrice dynamique, la ville de Québec accueillera, en août 2018, plus de 600 spécialistes et chercheurs de partout sur la planète à l’occasion du 10e Congrès annuel de la Société pour la neurobiologie du langage (SNL), une société qu’elle a cofondée à Chicago en 2010.

La SNL a toujours été chère au cœur de Mme Tremblay.  Cette scientifique a concentré ses recherches sur le développement de stratégies visant à prévenir, à ralentir ou à renverser les effets négatifs du vieillissement sur la communication et le fonctionnement en société.

« Je suis fascinée par le langage humain, depuis des années, dit-elle. Le langage est tellement important, complexe et fascinant à explorer. Saviez-vous que les humains prononcent en moyenne de quatre à neuf syllabes par seconde ? Pour parler, nous devons activer des centaines de muscles du visage, du cou et de l’abdomen. Cela requiert la participation de centaines de milliers d’actions neurologiques pour les réaliser. Nous commençons à peine à comprendre comment le cerveau collabore avec le corps pour produire une activité si complexe aussi rapidement. »

Comme membre à part entière de la SNL, Mme Tremblay a déjà mis sur pied les trois premiers congrès. Elle s’est cependant donné le défi personnel de faire de ce 10e congrès annuel, le plus grand et le meilleur événement que la SNL ait connu. Ce sera la première fois que l’événement aura lieu au Canada, même si cette organisation été cofondée par une Canadienne. « Les congrès de la Société ont beaucoup évolué avec les années. L’an passé, il se tenait à Londres au British Museum. Ce qui fut très intéressant à propos de cette édition, c’est que nous avons réussi à faire vivre aux participants l’expérience d’un congrès à la fois scientifique ET amusant. Maintenant, nous devons monter la barre un peu plus haut pour le congrès de Québec. »

Centre des congrès de Québec Crédit : Centre des congrès de Québec. Photo: Emmanuel Coveney Agrandir

Au-delà du travail acharné qu’effectue Mme Tremblay pour mettre sur pied un programme de conférences stimulantes et pour obtenir des dollars de commandites, elle travaille aussi en partenariat avec les représentants du Centre des congrès de Québec afin de concevoir un congrès qui se servira des « bons mots » pour attirer les chercheurs et scientifiques en neurobiologie du langage.

« Québec a une très belle réputation, et plusieurs participants l’ont visitée en 2011, lors d’un événement connexe au domaine. Je peux cependant être très convaincante avec les participants qui ne sont jamais venus ici, ajoute-t-elle avec un sourire. Québec a beaucoup à offrir : des paysages merveilleux et de belles attractions, une gastronomie incroyable et une aura culturelle absolument unique. Nous allons certainement relever la barre avec le congrès de Québec, souligne-t-elle. »

Cet article est tiré du magazine Québec Centre, du Centre des congrès de Québec.

Cercle des Ambassadeurs À propos de Cercle des ambassadeurs de Québec

Le Cercle des ambassadeurs de Québec accompagne les leaders de la région dans leurs démarches pour amener leur association ou organisation nord-américaine ou internationale à tenir son congrès à Québec.

Prochaine lecture Québec accueille une conférence internationale de mathématique

Infolettre affaires

Pour tout savoir sur le monde des congrès et réunions de Québec.