Vous êtes dans : Réunions

Menu

Inspirations congrès et réunions

Québec accueille une conférence internationale de mathématique

Des centaines de mathématiciens et de chercheurs en théorie des nombres prendront part à la 15e Conférence pancanadienne en théorie des nombres (CNTA XV) qui se tiendra du 9 au 13 juillet 2018, à Québec. Cet événement est l’un des plus importants en théorie des nombres au monde et il promet de placer Québec sur la carte internationale des mathématiques.

Agrandir

Jean-Marie De Koninck, professeur de mathématique à l’Université Laval, un des membres seniors du comité organisateur et membre du Cercle des ambassadeurs de Québec, précise que « la CNTA a été fondée en 1987 pendant une conférence internationale en théorie des nombres qui se déroulait à l’Université Laval. Le but était de promouvoir les plus récents développements en théorie des nombres auprès des chercheurs et étudiants internationaux ».

« Tous les participants ont été impressionnés par notre programme complet et réfléchi, et aussi par la ville elle-même. Vendre la beauté et le côté fascinant de Québec est tellement facile, même à un groupe de mathématiciens qui n’en ont jamais assez de parler des nombres! »

« La théorie des nombres, aussi connue sous le nom de “haute arithmétique”, explique M. De Koninck, est le plus vieux et le plus vaste domaine de recherche en mathématique. Elle est aujourd’hui omniprésente dans plusieurs applications pratiques, particulièrement dans la cryptographie moderne et les systèmes à codification comme les services bancaires en ligne, les communications internet et les opérations militaires. C’est un domaine fascinant qui devient de plus en plus important dans notre vie de tous les jours. C’est pourquoi nous avons décidé de créer une association et une conférence biennale entièrement consacrée à ce sujet. »

Au cours des années, l’événement s’est tenu dans différentes villes du Canada, mais pour sa 15e édition, le comité organisateur a décidé de ramener la conférence à Québec. « Pour célébrer notre 15e conférence, souligne M. De Koninck, nous voulions tenir l’événement dans la ville qui l’a créé. »

 

Centre des congrès de Québec Crédit : Centre des congrès de Québec. Photo: Emmanuel Coveney Agrandir

Cette rencontre d’une semaine déborde de présentations et d’exposés présentés par des conférenciers de renom provenant de partout à travers le monde. Le prix Ribenboim, instauré en l’honneur du grand mathématicien Canado-Brésilien Paulo Ribenboim, sera d’ailleurs remis lors d’un cocktail, le 10 juillet, au Centre des congrès de Québec. Ce prix est remis à un mathématicien canadien ou à un expert qui a des liens étroits avec les mathématiques au Canada pour sa contribution importante dans le domaine de la théorie des nombres.

De plus, la médaille Fields, qui est la plus haute distinction qu’un mathématicien puisse recevoir, sera décernée pendant la CNTA XV. Nommée en l’honneur du mathématicien canadien John Charles Fields, la médaille Fields s’apparente au prix Nobel, mais en mathématique. « Il n’existe aucun prix Nobel de mathématique, précise M. De Koninck, pour des raisons obscures qui vont d’un manque d’intérêt envers les mathématiques de la part d’Alfred Nobel jusqu’à la rumeur d’une histoire d’amour qui aurait mal tourné. La médaille Fields est donc un prix très prestigieux et elle sera remise à Québec alors que, cette année, plusieurs des lauréats d’années antérieures seront présents. Nous sommes extrêmement fiers. »

 

Crédit : PEPS Agrandir

Un autre invité de marque sera présent à la conférence, il s’agit du mathématicien canado-américain Robert Langlands qui a reçu le prix Abel pour son programme visionnaire qui unit la théorie des représentations et la théorie des nombres. Le prix Abel, du nom du mathématicien norvégien Niels Henrik Abel, est un honneur remis annuellement par le gouvernement norvégien à des mathématiciens d’exception. Le lauréat reçoit avec ce prix 6 millions de couronnes norvégiennes, soit près de 1 million de dollars canadiens.

« Nous travaillons à cet événement depuis deux ans maintenant, précise M. De Koninck. Nous sommes vraiment excités à l’idée d’accueillir autant d’invités et de conférenciers prestigieux à Québec. Tous les participants ont été impressionnés par notre programme complet et réfléchi, et aussi par la ville elle-même. Vendre la beauté et le côté fascinant de Québec est tellement facile, même à un groupe de mathématiciens qui n’en ont jamais assez de parler des nombres! »

Prochaine lecture Événement : comment créer un dossier de candidature gagnant

Infolettre affaires

Pour tout savoir sur le monde des congrès et réunions de Québec.