Vous êtes dans : Réunions

Menu

Inspirations congrès et réunions

Le règne de l’image ou l’art de la photographie événementielle

Il est facile de perdre la tête quand vient le temps de cerner les besoins en photos d’un événement et de trouver le bon photographe. Ces tâches peuvent sembler simples au premier coup d’œil, mais elles comportent leur lot d’embûches. Marc-Antoine Jean, photographe, nous partage ses conseils pour mener à bien ce dossier et nous parle des enjeux de la photographie dans le succès d’un événement.

Les enjeux

Agrandir

La demande en photographie augmente sans cesse. Partout où l’on pose le regard ou presque,  on voit une photo, une image. C’est d’autant plus vrai que nous vivons maintenant dans un monde de communications, où toutes les informations nous arrivent pratiquement en temps réel par les réseaux sociaux, Facebook, Twitter, Instagram, SnapChat, et j’en passe. L’évolution  de la photographie numérique et le développement constant des appareils, tant amateurs que professionnels, concourent à nourrir cette consommation de masse d’images. Il se prend en une journée sur Terre davantage de photos que durant tout le 20e siècle! Et, la photographie événementielle n’échappe pas  à cette tendance.

Agrandir

À quoi sert la photographie événementielle? Une bonne couverture comporte plusieurs avantages. Premièrement,  la qualité des images est un très bon baromètre de la qualité et  du sérieux d’une entreprise, d’un événement. Une entreprise qui a l’habitude de présenter des images professionnelles sera prise davantage au sérieux qu’une autre utilisant des photos iPhone, par exemple. De bonnes photos sont souvent associées à la réussite, peu importe l’ampleur du congrès, colloque, banquet, conférence, soirée, etc. On peut considérer que la présence d’un photographe est un acquis, j’irais même jusqu’à dire une nécessité, réclamée tant par les organisateurs que par les participants. 

L’utilité de la photo d’événements ne relève pas des caprices de participants désirant apparaître sur un quelconque réseau social, même si le système d’identification de Facebook devient une forme  de publicité à très faible coût qui se multiplie à une vitesse exponen- tielle. Les images ainsi créées serviront certes à montrer l’ampleur et la réussite de l’événement, mais elles serviront également à des fins documentaires pour les organisateurs ou les organismes. 

Qui est le photographe événementiel ?

Agrandir

Depuis la démocratisation massive de la photographie numérique dans la société, le rapport de proportions entre l’offre et la demande n’a pas beaucoup changé. Malgré la multiplication des photographes au cours des dix dernières années, la  demande en image a elle aussi augmenté. On constate  que cette tendance est un peu moins vraie en ce qui concerne la photographie professionnelle d’événe-ments. Bien sûr, le nombre d’individus possédant une caméra numérique de qualité a augmenté, au  grand plaisir des commerçants, mais la proportion de bons photographes spécialisés en couverture d’événements n’a pas suivi cette courbe. 

Il ne suffit pas de posséder un bon équipement et  de fournir des images nettes et bien éclairées, il faut  aussi posséder les compétences humaines requises. Le photographe événementiel sera toujours parmi vos participants, il entrera même parfois dans leur bulle pour capter l’essence d’un moment. Pour y  arriver, il devra faire preuve d’audace, de patience et de tact. Le bon photographe d’événements aura une personnalité forte et agréable, saura divertir les gens, tout en faisant preuve de civisme. À l’instar du photo-journaliste, le photographe événementiel est rapide et efficace, est maître de ses techniques et laisse peu de place à l’improvisation. Il ne faut toutefois pas confondre ces deux derniers. Le photographe événementiel travaille de façon très intéressée pour des besoins d’affaires, définis par l’entreprise qui l’engage.  Il cherchera à montrer avantageusement toutes les scènes se présentant à lui. Sans toutefois faire fi de la vérité, il se concentrera sur les aspects proposant une vision positive de son employeur. 

Qui choisir?

Quand vient le temps d’engager le bon photographe, il est important de choisir quelqu’un qui connaît bien la partie. Ce dernier aura toujours une très bonne liste de références et de très belles images dans son portfolio. Même si le photographe connaît les tenants et aboutissants de la couverture événementielle, il est très important qu’en tant que client vous lui fournissiez un cahier des charges définissant vos attentes et les images dont vous avez besoin. De plus, avec on expérience, le photographe saura intervenir avant et pendant l’événement avec des suggestions, ou même cerner des besoins que vous auriez pu oublier. Un bon photographe saura saisir les éléments qui donneront une plus-value à l’image de votre événement : une poignée de main importante, un participant manipulant l’objet promotionnel de l’un de vos commanditaires, un clin d’oeil, un sourire approprié ou toute émotion spontanée donnant de la vie et offrant un caractère émotif à votre événement. Ces dernières images sont bien difficiles à intégrer dans un cahier des charges ou dans une offre de service, mais avec un photographe expérimenté et compétent, elles y seront. 

Les tendances en photo événementielle

Agrandir

La question de la tendance vient d’emblée avec la photo événementielle. Cette dernière provient souvent du milieu de la photographie d’événements mondains (nightlife, rassemblements culturels et sportifs, etc.), et de la photographie de mariage. Ces tendances sont alors amenées dans un cadre d’affaires au grand bonheur des organisateurs d’événements.

Depuis près de deux ans, l’utilisation des photomatons est populaire. Que ce soit à l’aide d’une machine prévue à cet effet, ou à l’aménagement d'un espace studio avec photographe, ces installations permettent aux participants de s’amuser et de s’exprimer devant un objectif, en utilisant des accessoires en lien avec le thème de la soirée ou non. Il en résulte toujours des images bien sympathiques, très personnalisées, qui voyagent très bien sur les réseaux sociaux, devenant souvent des photos de profils sur Facebook. Seul bémol, ces images mettront en valeur les participants, mais n’étant pas prises dans un contexte éditorial, elles ne montreront pas l’ampleur, ni l’ambiance de l’événement.

Le prix à payer

Agrandir

Il faut bien budgéter la présence d’un bon photographe. La plupart  travailleront à l’heure ou à la journée. Il faut s’attendre à payer  un minimum de 150 $/h pour quelqu’un de compétent pour ce type de mandat, et prévoir qu’il facturera souvent deux heures  minimum. Certains demanderont 200 $, ou même 250 $ de l’heure  pour effectuer le travail, le montant ainsi investi est souvent  tributaire de la qualité du travail livré et du professionnalisme avec  lequel il est fait. Le prix peut aussi varier en fonction du type d’événement, il n’y a pas de normes définies à ce sujet. Par exemple, on ne vous demandera pas le même cachet pour un anniversaire de mariage que pour un congrès international de mille participants. Le montant peut aussi varier en fonction de la complexité du cahier des charges défini lors de l’appel d’offres. 

Soyez très précis lors de la définition du mandat. Le format, le type et le traitement des images livrées, le nombre d’heures prévues pour le projet, les délais de livraison,  les droits de diffusion : tous ces éléments doivent être précisés avant que vous acceptiez le contrat. Il en va de même pour les soumissions proposées par les photographes. Faites ajouter des éléments de clarté au besoin. Avec le temps, vous développerez des liens de confiance avec divers photographes, facilitant alors votre compréhension mutuelle, bien entendu. 

Le bon photographe d’événements aura une personnalité forte et agréable, saura divertir les gens, tout en faisant preuve de civisme.

L’espace studio avec un photographe permet un rapport humain et des images de meilleure qualité grâce à l’utilisation d’éclairages professionnels. Bien sûr, le photomaton ou l’espace studio doit être prévu d’avance, et il faut s’attendre à une dépense supplémentaire. La photographie événementielle est devenue un enjeu majeur et une nécessité dans l’organisation d’événements en 2016. Il faut bien s’informer pour trouver la bonne personne afin de combler vos besoins. Même s’il s’agit d’un service qui peut sembler cher au premier  coup d’œil, il s’agit avant tout  d’un investissement vous permettant de construire solidement votre réputation et votre crédibilité en tant qu’organisateur d’événements. Vos images témoignent et laissent une trace indélébile de votre événement lorsque celui-ci sera terminé, pensez-y.

Cet article est tiré du magazine Québec Centre, du Centre des congrès de Québec.

Prochaine lecture Faits amusants à propos du français à Québec

Infolettre affaires

Pour tout savoir sur le monde des congrès et réunions de Québec.