Vous êtes dans : Visiteurs

Menu

Le meilleur de Québec

Cuisine nordique : les saveurs uniques de la forêt boréale du Québec

Crédit : Allison Van Rassel

Au rythme des saisons, des chefs de Québec plongent les aventuriers de la fourchette au cœur de la forêt boréale. Située au 49e parallèle, c’est la plus vaste zone de végétation au Québec, le garde-manger ainsi que la pharmacie de nos ancêtres et des Premières Nations. La forêt boréale est un territoire unique en Amérique du Nord et au cœur de l’identité culinaire des Québécois. Savourez le sapin baumier, le poivre des dunes, l’argousier ou la camerise.

Voici quelques adresses qui vous permettront de découvrir et d’apprécier toute la richesse de la cuisine boréale :

1 Chez Boulay, bistro et comptoir boréal

La forêt boréale est un terrain de jeu pour le chef Arnaud Marchand, copropriétaire et chef du restaurant Chez Boulay. En cuisine, il fait appel au sapin baumier et à l’huile de pépins de canneberge. Il en faut des pépins pour créer un tel produit! Au dessert, l’argousier et la fleur de mélilot surprennent le palais et charment les papilles. Cette dernière rappelle étonnamment la vanille, alors que l’argousier, une petite baie orangée chargée de vitamine C, ajoute une acidité flamboyante imitant celle du citron. On peut même s’offrir un repas sur le pouce au comptoir boréal de prêt-à-manger. En boutique, vous trouverez le livre de recettes des propriétaires ainsi que les ingrédients nécessaires pour essayer la cuisine boréale à la maison.

2 Légende, L’Orygine et Kerrmess du Groupe La Tanière

Les restaurants LégendeL’Orygine et Kerrmess du Groupe La Tanière se targuent de cuisiner exclusivement avec des produits issus de la faune et la flore québécoises, de ses racines jusqu’aux fruits. Ardent défenseur de la biodiversité, le chef et copropriétaire de ces trois établissements, Frédéric Laplante, travaille en étroite collaboration avec le biologiste Fabien Girard afin d’assurer la pérennité de la forêt boréale. Issus d’une cueillette responsable, découvrez une foule d’arômes nouveaux à l’apéro, au repas principal ou au dessert.

3 La Traite

Au restaurant La Traite de l'Hôtel-Musée Premières Nations de Wendake, la culture et les traditions amérindiennes sont au centre de l’expérience gastronomique, et ce, à toute heure du jour. Le chef Olivier Bernadet met en valeur des ingrédients tels le sirop de bouleau, la feuille de chêne et des baies sauvages afin d’embellir gibiers, poissons et légumes de saison. À découvrir :  la bannique, un pain plat traditionnel qui accompagne merveilleusement les nombreux fromages québécois, les poissons fumés et les confitures maison à l'heure du brunch.

4 Le Monastère des Augustines

Tisanes de l'apothicairesse Crédit : Le Monastère des Augustines Agrandir

Découvrez les bienfaits des herbes médicinales utilisées par les Augustines grâce aux propriétés de certaines plantes locales. Disponibles à la boutique du Monastère des Augustines, les tisanes de l’apothicairesse mettent en valeur des mélanges ancestraux tirés à même les cahiers de recettes des Augustines. Dégustez la tisane Royale composée de raisin, de réglisse et de graines de lin, ainsi qu’une foule d’autres concoctions curatives qui régénèrent le corps et l’esprit, tout en apportant réconfort et apaisement.

5 Brasserie Artisanale La Korrigane

La Korrigane brasse de la bière artisanale avec des ingrédients cueillis à la main à même les arbres et arbustes de la nature boréale. Suivant les saisons, des produits inusités font leur apparition aux fûts, dont une bière d’inspiration allemande à base de blé et de thé du Labrador, une plante ancestrale souvent utilisée comme substitut au thé. Nommée l’Amaruq, cette bière à la fois poivrée et citronnée a valu à l’équipe une médaille d’argent aux Canadian Brewing Awards en 2017.

6 Chapeau les bois

Le kiosque Chapeau les bois du Marché du Vieux-Port est l’endroit tout indiqué pour s’initier aux produits de la cuisine nordique. Vous y trouverez des noix nordiques, des champignons sauvages fraichement cueillis et une gamme de produits maisons dont la saucisse chipolata des bois, du chaga moulu et un pesto citronné de têtes de violons. En saison, goûtez à la fameuse salicorne, une herbe qui pousse sur les terres salines entre les marées le long du majestueux fleuve Saint-Laurent.

Prochaine lecture 7 arrêts gourmands à ne pas manquer sur l’Île d’Orléans

Infolettre

Abonnez-vous à notre bulletin électronique pour connaître nos activités, forfaits, concours et promotions!